Military Vehicule Conservation Group

Suisse Romande

2024 Sortie de décrassage au fort de Dailly

Le samedi 4 mai, nous nous rassemblons devant notre sponsor, le Garage de LARAG pour la première sortie de club. Nous sommes attendus par Thierry et sa petite famille en magnifiques costumes pour le café et croissant. 

9h30, départ direction Lausanne, puis le Casino de Montreux pour une petite pause. Il n'aura jamais été si simple de se garer à Montreux centre-ville avec une vingtaine de véhicules militaires, pour cause, le Casino nous a réservé le parking devant ses portes :-)

Nous repartons direction Lavey-les-Bains pour attaquer la "terrible" montée.

En trajet, nous avons longé le Léman en passant devant cinq des sept appellations AOC viticoles vaudoises: La Côte (partiellement), puis Calamin, Dézaley, Lavaux et le Chablais. Un paysage magnifique avec en arrière-plan les alpes enneigées. On comprend pourquoi la région est inscrite au patrimoine de l'UNESCO!

Je reviens sur cette incroyable montée, distance 9.4km pour 1050m de montée! Mis à part un 500 de plat, ça monte, ça tourne fort, ça continue de monter, ça tourne très fort, ça monte toujours, ça tourne vraiment fort, et ainsi de suite, sans répit. En Jeep, c'est première tout le long et Dodge c'est possible en deuxième hormis certaines épingles et un bon béquet à la fin. Impossible de croiser sur la grande majorité du trajet et il faut prévoir une dizaine d'épingles à faire en deux fois avec des véhicules plus grands que la Jeep. Heureusement que personne ne s'est présenté en GMC ou même en Harley!

Un "spécial" bravo pour Louise qui est montée en Dodge, et qui a dû avoir un peu mal aux bras,....

Arrivés non sans peines là-haut, nous sommes accueillis par nos trois guides pour la visite du fort.

Quelques chiffres sur le fort: Il comporte 18km de galeries, toutes en pentes pour éviter les inondations. La première exploitation date de 1852 et il est resté secret-défense et actif non-stop jusqu'en 2011. Il comporte des canons de 10.5 du début des années 40 et un canon de 15cm datant de la guerre froide. Tous les objectifs de tirs sont déjà pré-calculés. Le fort pouvait être autonome en oxygène, diesel, nourriture, eau pendant une durée de trois mois avec 7000 obus en réserve par canons. Tout est prévu et anticipé. Personne n'avait une vision complète du matériel, des lieux et des cartes de tirs, même pas le commandant du fort. Les déplacements à l'intérieur étaient soumis à autorisation. En 1946 une terrible explosion fait 10 morts, 450 tonnes de munition explosent!

Pour continuer, une excellente raclette de Bagne nous attend dans le réfectoire. Puis il faut penser à redescendre ! La règle, tu engages la même vitesse à la descente que celle utilisée à la montée.

Nous avons donc validé le fonctionnement du système de refroidissement à la montée des freins à la descente et repris nos marques pour les passage délicats avec nos véhicules. 

Merci à Thierry pour l'organisation.

NEWS

Prochain rdv

Vendredi 31 mai chez Frankie à 9h

ADRESSE

MVCG SR
Chemin de la Rueyre 16
CH - 1565 Vallon

contact »

Création de site Internet LemanSites
Votre produit a été ajouté au caddie